top of page

À propos

Les Nouveaux Sentiers de la MRC de L’Islet existe depuis 1996 et est un groupe d’entraide qui vient en aide aux adultes vivant avec une problématique de santé mentale. Notre organisme est situé à Sainte-Perpétue, dans le rang Terrebonne. Nous desservons toutes les municipalités de la MRC de L’Islet. Notre gamme de services est très variée et nous sommes en constante évolution afin d’offrir des activités qui correspondent aux besoins de nos membres. En naviguant à travers notre site, vous y trouverez des informations sur nos services, nos calendriers mensuels d’activités, notre journal communautaire, notre équipe de travail ainsi que des liens vers différentes ressources.

Notre conseil d'administration 2023-2024

⬥ Mme Mélanie Gaudreau, présidente

Représentante de la population

 

⬥ Mme Francine Bois, vice-présidente

Représentante de la clientèle

 

⬥ Mme Audrey Pelletier, trésorière

Représentante de la population

 

⬥ Mme Karen Poitras, secrétaire

Représentante de la clientèle

 

⬥ Mme Marie-Claude Benoît, administratrice

Représentante de la population

 

⬥ M. Raynald Labbé, administrateur

Représentant de la clientèle

 

⬥ M. Ghislain Dubé, administrateur

Représentant de la clientèle

Angèle Chouinard

Coordonnatrice

Diplômée en Science de la santé en 1991, j'ai par la suite obtenu, en 1992, un Certificat en anthropologie en de L'Université Laval. Finalement, en 1995, J'ai obtenu un diplôme en Soins infirmiers du Cégep de Ste-Foy. En 1995, j'ai été embauché par les Nouveaux Sentiers de la MRC de L'ISlet et ce lien d'emploi perdure encore aujourd'hui. Je possède une très grande expérience avec la clientèle car j'ai toujours travaillé auprès du public. Étudiante, j'ai d'ailleurs travaillé 10 ans au dépanneur que possédaient mes parents. L'être humain et les défis me passionnent et je possède de bonnes habiletés en gestion. Calme, patiente et compréhensive je saurai vous soutenir dans votre processus de rétablissement!

Stéphanie Dubé

Éducatrice spécialisée

J'ai étudié à l'école secondaire La Rencontre de St-Pamphile jusqu'en 2004. Je me suis dirigée en science humaine au Collège François Xavier Garneau. Après 1 an d'étude, j'ai réorienté mes études au Cégep de LaPocatière en éducation spécialisée de 2005 à 2008. Durant mes 3 années d'école, j'ai travaillé comme intervenante auprès d'un enfant autiste au terrain de jeux de L'Islet ainsi que comme responsable des samedis répit pour l'Entraide Pascal-Taché. J'ai également travaillé comme animatrice pour la CJS de St-Pamphile. J'ai commencé à travailler pour les Nouveaux Sentiers de la MRC de l'Islet en août 2008, pour un remplacement de congé de maternité. À la fin de mon remplacement, j'ai eu la chance d'avoir un  temps partiel de 3 jours/semaines. En même temps, pour combler mon horaire de travail, j'ai travaillé pour Hop! La Vie! Du Sud de L'Islet comme responsable du programme Nutriforme. J'ai aussi été intervenante pour le projet Vigilants, autonomes et solidaires qui consistaient à faire de la prévention auprès des personnes âgées. Entre temps, j'ai travaillé pour la commission scolaire de la Côte-du-Sud comme éducatrice. Depuis 2011, je travaille à temps plein pour les Nouveaux Sentiers de la MRC de L'Islet. En 2019, je me suis inscrite à la formation « Stratégie d’intervention en zoothérapie » au Cégep de La Pocatière. Après 3 ans d’étude à temps partielle, je suis maintenant diplômée et formée pour intervenir avec la clientèle en ayant un animal comme partenaire d’intervention. Il me fera plaisir de vous voir avec mes animaux!

Gina Duval

Éducatrice spécialisée

J'ai fait mon secondaire à l'école Bon-Pasteur de l'Islet. J'ai poursuivi mes études en assistance aux personnes à domicile à l'école d'enseignement technique Gabrielle Rousseau à Charny. Ayant peu de débouché dans ce domaine à la sortie de mon parcourt, j'ai travaillé dans différents domaines (Gîte du passant, couturière, caissière, pompiste). En 2007, je travaille comme préposée aux bénéficiaires dans le réseau au Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Chaudière-Appalaches et au Centre de réadaptation en déficience intellectuelle du Bas St-Laurent. Ayant la piqûre du domaine, en 2008, je m'inscris en technique d'éducation spécialisée au CEGEP de La Pocatière. En janvier 2013, je fais mon dernier stage aux Nouveaux Sentiers de la MRC de l'Islet. À la fin de celui-ci, étant donné que l'organisme avait besoin d'une intervenante supplémentaire, j'ai été engagé. Depuis ce temps, je travaille avec une équipe exceptionnelle et des membres formidables.

  • Le mandat des Nouveaux Sentiers de la MRC de L’Islet vise l’amélioration de la qualité de vie des personnes ayant des problèmes de santé mentale et veut favoriser la réintégration de ces personnes sur les plans social, personnel et professionnel par une contribution de soutien, d’aide ou d’assistance dans cette démarche de conquête d’autonomie. 

    Notre mission est aussi d’accompagner la personne ayant des problèmes de santé mentale dans sa démarche d’acquisition de compétences et d’habiletés dans la perspective d’une autonomie croissante.

    Cette mission s’inscrit dans une perspective visant à assurer une coordination adéquate et une complémentarité des ressources et des services du milieu dont la personne a besoin dans son cheminement.

  • Afin de réaliser sa mission, l’organisme s’est donné les objectifs suivants :

    • Aider les personnes à développer leur potentiel, leurs compétences et leur estime de soi et à améliorer leur connaissance de soi

    • Aider les personnes à se responsabiliser afin de favoriser la réappropriation du pouvoir sur leur vie

    • Aider les personnes à devenir plus actives et autonomes dans les tâches de la vie quotidienne

    • Stimuler le support et l’entraide mutuelle

    • Briser la routine et l’isolement.

  • PRÉAMBULE
    Nous, membres du conseil d'administration, le personnel et les bénévoles oeuvrant au sein des Nouveaux Sentiers de la MRC de L'Islet, sommes conscients de l'importance de notre travail et des responsabilités qu'il exige. Le présent code d'éthique est notre engagement formel à bien assumer, dans le respect de la mission de l'organisme ainsi que des valeurs et principes qui y sont privilégiés, les obligations inhérentes à la fonction que nous exerçons au sein des Nouveaux Sentiers de la MRC de L'Islet.
     
    NOS ENGAGEMENTS :
    Envers nos membres:
    - Considérer chacun comme une personne unique et responsable
    - Respecter les valeurs et convictions personnelles de chacun
    - Prendre avec chacun le temps d'écoute nécessaire pour bien le comprendre
    - Cheminer avec chacun dans le recherche de solutions à ses problèmes
    - Assumer leur participation aux décisions les concernant
    - Assurer la salubrité et la sécurité des lieux de travail
    - Respecter la confidentialité des rapports cordiaux mais sans familiarité excessive
    - Ne pas nous placer dans une situation de conflit d'intérêt
    - Ne pas exercer de discrimination et de préférence basées sur le sexe, la race, la couleur, l'appartenance ethnique, la langue, la religion, la condition sociale, l'âge, un handicap ou tout autre limite.
     
    Envers le personnel:
    - Entretenir des rapports fondés sur l'équité, l'écoute et la confiance mutuelle
    - Favoriser la créativité et la participation des collègues selon les compétences et aptitudes de chacun
    - Favoriser le travail en équipe
    - Favoriser la santé et la sécurité du milieu de travail.
     
    Envers la population:
    - Informer sur la maladie mentale
    - Appuyer, dans le mesure de nos possibilités, toute initiative associée à la prévention de la santé mentale
    - Maintenir une facilité d'accès à nos services et un climat d'accueil
    - Gérer d'une façon responsable les budgets qui nous sont alloués.

  • Notre philosophie d'intervention est basée sur le principe de l'appropriation du pouvoir (empowerment). Cette approche d'intervention consiste à se réapproprier le pouvoir sur sa vie. Elle est constituée de 4 éléments :

    • Avoir la possibilité d'exercer des choix libres et éclairés. Comparer les options, les évaluer à partir de différents critères comme le besoin que l'on a, les ressources dont on dispose et les conséquences de ce choix).

    • Participer activement aux décisions qui ont un impact sur sa vie (Agir au lieu de subir, être le maître de ses décisions).

    • Pouvoir actualiser son plein potentiel de croissance personnelle, professionnelle, et sociale (Développer des compétences, des habiletés, s'informer, apprendre, améliorer son estime de soi et sa confiance en soi).

    • Pouvoir connaître, comprendre, exercer et défendre des droits.

  • VOICI LES PRIX ET MENTIONS SPÉCIALES QUE L'ORGANISME "LES NOUVEAUX SENTIERS DE LA MRC DE L'ISLET" A REÇU:

    Nous avons remporté le Prix d’Excellence dans la catégorie « Prévention, promotion et protection de la santé et du bien-être » pour le projet « Nutri-forme en santé mentale » lors du Gala des Prix d’excellence des services de santé et des services sociaux et communautaires de Chaudière-Appalaches, édition 2009-2010, le 10 juin 20

    Pour le projet de théâtre, nous avons reçu un Certificat Honorifique de la Fondation communautaire du grand Québec pour notre participation au programme «Notre Millénaire.»

    Nous avons remporté le prix dans la catégorie «Entreprise communautaire» lors de la quatrième édition du Gala Entrepreneurial de la MRC de L'Islet. Ce gala a été organisé par le Centre Local de Développement de la MRC de L'Islet, le 23 octobre 20

    Nous avons remporté le prix dans la catégorie «Le Bénévole» lors de la cinquième édition du Gala Entrepreneurial de la MRC de L'Islet. Ce gala a été organisé par le Centre Local de Développement de la MRC de L'Islet, le 8 septembre 20

L'organisme communautaire «Les Nouveaux Sentiers de la MRC de L'Islet» a débuté ses activités le 1er juillet 1996. L'organisme offre des services aux personnes ayant des problèmes de santé mentale. Une infirmière à temps plein était alors engagée pour effectuer le travail.

Le jeudi 28 août 1996 avait lieu la première réunion du conseil d'administration provisoire. Début septembre, vu les besoins grandissants de l'organisme et dans le but d'offrir un meilleur service à ses membres, une éducatrice spécialisée était engagée à raison d'une journée par semaine. Celle-ci nous a également été prêtée par le CLSC une journée par semaine.

Le 16 septembre 1996, l'organisme était reconnu en tant que Corporation. Une inauguration a donc eu lieu le 18 septembre 1996, à la demande des membres, afin de souligner cet événement. Par la suite, un assemblée de fondation a eu lieu le jeudi 14 novembre 1996, en présence d'une vingtaine de membres en règle. Le 1er avril 1997, nous engagions notre éducatrice spécialisée à raison de 2 jours par semaine.

De février 1998 à octobre 2000 a eu lieu le projet théâtre. Ce fut le premier projet à long terme impliquant des clients de 2 MRC (Montmagny-L'Islet).

En tout, 9 représentations de la pièce de théâtre «Le retour du Petit Prince» ont eu lieu à travers la région de Chaudière-Appalaches et à Québec.

Le 1er avril 1997, nous engagions notre éducatrice spécialisée à raison de 2 jours par semaine.

De février 1998 à octobre 2000 a eu lieu le projet théâtre. Ce fut le premier projet à long terme impliquant des clients de 2 MRC (Montmagny-L'Islet). En tout, 9 représentations de la pièce de théâtre «Le retour du Petit Prince» ont eu lieu à travers la région de Chaudière-Appalaches et à Québec.

Suite au départ de notre éducatrice spécialisée, le 17 mai 1999, nous engagions une nouvelle intervenante à raison de 3 jours par semaine. En février 2001, celle-ci était engagée à temps plein.

Le 6 septembre 2001, l'organisme célébrait ses 5 années d'existence en présence d'une soixantaine d'invités. Afin de mieux desservir notre clientèle et étant donné notre besoin d'obtenir un local plus spacieux pour nos activités et ateliers, nous avons décidé, à l'été 1999, de rénover une ancienne maison d'école de rang située à quelques pas de notre maison principale.

Les rénovations ont alors consisté à isoler la toiture et les murs, à refaire les murs intérieurs, à changer les portes et fenêtres et à installer un chauffage (poêle à l'huile) afin de rendre ce local utilisable 3 saisons par année. L'inauguration de ce nouveau local a d'ailleurs eu lieu le 20 septembre 1999.

Comme nos lieux physiques nous permettaient difficilement d'accueillir des personnes handicapées et comme nous avions besoin d'un local utilisable à l'année avec plus de commodités, nous avons, à l'été 2003, rénové une fois de plus notre maison école.

Cette fois-ci, des fondations neuves, un plancher en bois, une salle d'eau adapté aux personnes handicapées, un coin cuisine, un chauffage à l'électricité, en plus du chauffage d'appoint existant, ainsi que la réfection des murs intérieurs ont été effectués. De plus, le deuxième étage de cette maison école a aussi été rénové dans le but d'y loger un deuxième bureau.

Vers la fin du printemps 2004, les murs extérieurs de la maison écoles ont été rénovés. De plus, une aire de jeux extérieurs a aussi été fabriquée afin que nos membres puissent profiter pleinement de l'été. Cette aire de jeux consiste en un terrain de croquet/pétanque, des jeux de fers et d'anneaux ainsi que l'ajout d'une balançoire et de bancs.

 

Le 2 juillet 2004 avait lieu le départ de notre intervenante communautaire qui était avec nous depuis 5 ans. Afin de la remplacer, nous avons donc embauché une nouvelle intervenante à temps plein le 18 octobre 2004.

Le 10 septembre 2006, nous célébrions notre dixième anniversaire d'existence en compagnie de gens de la population. Nous avions aussi invité un conférencier et auteur, M. Richard Langlois, atteint de maladie bipolaire.

Le 14 septembre 2006, ce fut avec nos membres que nous soulignions cet heureux événement avec un souper et un DVD sur lequel nous retrouvions une rétrospective de la vie de l'organisme. En septembre 2006, nous débutions un long processus afin d'effectuer un bilan organisationnel.

Après 10 années d'existence, nous en sentions le besoin. M. Guy Poulain a alors été engagé à cette fin et le rapport final de ce bilan a été présenté aux membres lors de l'assemblée générale annuelle de 2007.

Depuis lors, nous sommes rendu à l'étape de la réalisation des 23 recommandations du rapport et ce pour une période de 5 ans.

Durant 5 ans, soit jusqu’au 31 mars 2012, nous avons réalisé les 23 recommandations du rapport.

 

Le 6 octobre 2008, nous avons ouvert un point de service à Saint-Jean-Port-Joli afin de mieux desservir notre clientèle située dans L’Islet Nord et aussi, offrir des services à la clientèle âgée de 18 à 35 ans. Ainsi, pour mieux desservir notre point de service et étant donné la charge de travail toujours grandissante des 2 autres employées, nous avons embauché, le 11 mai 2009, une troisième employée selon un horaire de 3 jours par semaine dont 2 jours attitrés au point de service. Au début du mois de septembre 2010, notre troisième intervenante partait en congé de maternité et pour des raisons financières, nous avons décidé de ne pas combler le poste. De plus, en octobre 2010, nous avons pris la décision de fermer notre point de service car la disponibilité du local ne correspondait plus aux besoins de notre clientèle (nous n’étions ouvert que les lundis et mardis en journée seulement, le reste du temps, nous ne pouvions utiliser le local). Finalement, en novembre 2010, notre intervenante à temps plein est partie en congé de maladie et nous a finalement quitté le 11 février 2011 pour un autre emploi. En octobre 2011, l’employée qui était partie en congé de maternité est donc revenue au travail à temps plein et nous avons aussi embauché une adjointe administrative à 12 heures par semaine via une subvention salariale du SEMO Chaudière-Appalaches. Actuellement, notre adjointe travaille 20 heures par semaine.

 

L’année 2011 a été marquée par la préparation et la réalisation de 2 activités d’envergure visant à souligner le 15ième anniversaire de notre organisme. Il s’agit d’un souper spectacle bénéfice qui s’est tenu le 17 septembre et d’un party de Noël à L’Oiselière de Montmagny qui a eu lieu le 8 décembre. Deux belles réussites !

 

Ayant obtenu une aide financière de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches en avril 2013, nous avons pu, dès le mois de mai 2013, embaucher une deuxième intervenante à temps plein.

 

Le 4 avril 2016, nous devenions l’employeur d’une cinquième employée. Celle-ci travaille 7 heures par semaine à la coordination régionale des programmes de supplément au loyer (PSL) pour la région de Chaudière-Appalaches. Son salaire est payé à même un budget particulier dont notre organisme est fiduciaire.

 

Le 15 octobre 2016, l’organisme célébrait son 20ième anniversaire en compagnie de ses membres et des gens de la population. Une activité «Porte ouverte» ainsi qu’une soirée ont été organisées pour célébrer ce bel événement.

 

Le 3 juillet 2018, grâce à une subvention salariale du SEMO Chaudière-Appalaches, nous avons fait l’embauche d’un aide intervenant à 15 heures par semaine. Cette personne supporte les intervenantes dans l’organisation, la préparation et la prestation d’activités et d’ateliers. Actuellement, cette personne travaille 12 heures par semaine.

 

C’est le 26 octobre 2018 qu’a eu lieu la première édition de la Maison hantée. Pour l’occasion, notre maison et notre vieille école furent transformées en lieux funestes et morbides au grand plaisir de la population qui a très apprécié l’expérience!

 

Le 6 mai 2019, l’organisme est devenu l’employeur d’un Pair aidant, en collaboration avec le Centre Intégré de Santé et de Services Sociaux de Chaudière-Appalaches. Cette personne, embauchée à 30 heures par semaine grâce à une subvention salariale d’Emploi-Québec, supporte les intervenants du CISSS-CA dans leur travail et vient en aide à la clientèle en santé mentale. Malheureusement, en raison d’un manque de travail dû à la pandémie de Covid-19, notre Pair aidant nous a quitté en avril 2020.

 

Enfin, le 25 septembre 2021, nous avons souligné le 25e anniversaire de notre organisme en présence de la population. En avant-midi, une vidéo présentant l’organisme a été diffusée et ensuite, nous avons inauguré notre murale collective «25e anniversaire» dans les locaux de la Médiathèque L’Héritage de L’Islet-Sud. En après-midi, nous avons inauguré notre première enseigne, sculptée par une de nos bénévoles. Le reste de l’après-midi fut consacré à une «Porte ouverte» où la population pouvait visiter nos locaux

Historique

Notre équipe 

Animées par un enthousiasme contagieux, notre équipe est toujours là pour répondre à vos besoins avec écoute, attention et bienveillance.

bottom of page